Influencé par des pianistes tels que Brad Mehldau ou Oscar Peterson, Edouard Leys développe un style très personnel ; une esthétique de la mélodie parfois teintée de Gospel et de blues, des arrangements frais et ouverts, auxquels participent Michel Rosciglione (contrebasse) et Stéphane Stanger (batterie), deux musiciens avec qui il partage de multiples expériences musicales.

Du swing au groove, ces trois musiciens mettent leur sincérité au service de la musique, une sincérité que l’on retrouve dans l’écriture des thèmes ou l’improvisation au sein du trio.

Samedi 27 août – Chez Garrec – 18h30