Crooner, bluesman, jazzman, entertainer… Sweet Screamin’ Jones transforme la scène en lieu de croisement des cultures. Des chansons populaires afro-américaines, du blues, du groove, du boogie… Tous prêtent leur caractère au saxophone et à la voix rocailleuse de ce showman charismatique.

Après plus de 200 concerts en France et à l’étranger avec les formations Gwenfol et Trompettes du Mozambique, il devient membre des collectifs Ze Big Band et Heat Wave. Il connaîtra les pulsations du jazz et des musiques afro-américaines, notamment au travers d’échanges avec de nombreux musiciens de renommée nationale et internationale : Ricky Ford, Pierrick Pedron, Philippe Dardelle, Fred Burgazzi, Barbaro Teuntor Garcia, Roby « Supersax » Edwards, Daniel Jeand’heur.

Quant à Boney FIELDS, il s’agit d’un grand Monsieur de la scène américaine. Ce trompettiste-chanteur-auteur-compositeur aux chapeaux ronds a joué avec les plus grands: Maceo Parker, Fred Wesley, Luther Allison, le chanteur Reggae Alpha Blondy, le légendaire bluesman Jimmy Johnson, la chanteuse de Gospel Liz Mac Comb… Partout où il passe, Boney Fields laisse derrière lui une sacrée impression comme une traînée de poudre hautement énergétique, ce blues généreusement mâtiné de funk dynamise les foules dans une belle communion.

Boney Fields : trompette / chant
Sweet Screamin’ Jones : saxophone
Pierre Le Bot : piano
Philippe Dardelle : contrebasse
Patrick Filleul : batterie

Samedi 26 août – 22h30 – Grande scène place Gambetta – Participation libre

Site web