Marion Thomas
Marion Thomas

La chanteuse Marion Thomas animera un stage de jazz vocal destiné aux chanteurs/musiciens désireux de découvrir ou d’approfondir la pratique du jazz et de l’improvisation par le biais de la voix chantée.

Public concerné : chanteurs/musiciens, à partir de 15 ans (pratique de l’anglais souhaitable), ayant déjà une pratique du chant (choral ou individuel).

Lecture solfégique non obligatoire (travail à l’oreille).

Nombre de stagiaires : 14 maximum.

Objectif : approfondir de manière individuelle le travail de l’improvisation et de l’oreille afin de développer la musicalité dans son jeu. Travailler sur la notion d’interaction et d’échange entre les musiciens.

Contenu :
Le stage s’articulera essentiellement autour de la pratique vocale soliste.

Les stagiaires aborderont le répertoire par l’apprentissage d’un standard de jazz issu du realbook, d’un blues et de jeux d’improvisation mélodique et rythmique (circle song, percussions corporelles…).

> Télécharger la fiche d’info du stage et le formulaire d’inscription

à propos de Marion Thomas

Marion Thomas débute la musique à 7 ans par l’apprentissage de la harpe celtique. Elle poursuit ensuite une formation classique et obtient le DEM de harpe celtique au CRR de Rennes en 1999, puis elle entre  au CFMI de Rennes et obtient un DUMI en 2001.

Durant cette période, elle participe à de nombreux projets en tant qu’instrumentiste, allant de la chanson française(Eugène Fra) à l’electro (Taliesin) en passant par les musiques traditionnelles (Projet Kejadennmené par Erwan Burban). Elle participe également à des ateliers d’improvisation libre menés par Regis Huby ou encore Jean-Marie Machado.

Elle découvre le jazz vocal auprès de Laurence Saltiel, et décide d’approfondir l’improvisation vocale aurès de Michèle Hendricks, Eduardo Lopez ou encore Sara Lazarus, tout en participant aux ateliers Jazz du CRR de Rennes avec Pascal Salmon.

En 2007, elle intégre la Classe de Jazz de Jean Philippe Lavergne à Saint Brieuc. C’est l’occasion pour elle d’intégrer le projet NimbuS Orchestra, orchestre éphémère dirigé par Fabrizzio Cassol.

Elle monte alors son premier projet en tant que chanteuse, avec Philemon Régnaud à la contrebasse, Bertrand Fouquet au piano et Stéphane Stanger à la batterie, le quartet se produira dans divers festival (atlantique jazz festival, jazz in langourla, jazz à l’ouest…). Elle intégre ensuite le CEFEDEM de Nantes en 2009, et elle obtient le DE  de jazz en 2010.

Elle enseigne alors plusieurs années d’enseignement dans diverses structures (CRR de Rennes, EMDP de Lamballe, MCC pontivy..) tout en poursuivant ses projet musicaux.

En 2013, elle décide de se consacrer entièrement à la musique , travaille notamment avec le groupe Opus Swing , puis monte son propre quartet en tant qu’auteur/compositeur , le « Marion Thomas Quartet », entourée de Jeff Alluin au piano , de Julien cédé Pinel à la contrebasse et de Damien Roche à la batterie. le groupe sera  finaliste des tremplins nationaux jazz à Vannes et jazz en baie en 2014,  et jouera en 1ère partie de Folmer/Humair/Porter- au « festival de Malguénac » , puis d’Ari Hoenig pour « Jazz au thabor », il sera également programmé au festivals « jazz in Langourla », « Jazz aux écluses », « l’Atlantique jazz festival »et « festival international de jazz de Brno »- Rép.Tchèque).

Elle se produit actuellement sur divers projets musicaux en tant que chanteuse , le « Marion Thomas Quartet » (avec Dexter Goldberg au piano,Julien Dédé Pinel à la contrebasse et de Damien Roche à la batterie), Some swing Else (swing manouche) , en duo avec la pianiste lise Van Dooren, le Big band du penthièvre , mais également en théâtre avec la compagnie du pré perché , sur les spectacles « swing chic et zazous choc , et  « Femmes de jazz » (théâtre chanté).

Samedi 25 août – De 10h à 16h – Patronage laïque